un Requiem, au Matin de Lumière…

et, si c’était VraiForce Lumiere

qu’après deuils, et chagrins,

un requiem

« automne, hiver »,

célèbre

les Victimes du Monde,

qu’un beau matin de Lumière

aussi, incroyable qu’impossible,

exauce sous l’@rc en ciel

nos prières fraternelles,

sur un fond bleu, vert

annonce à l’infini,

la bienvenue

des Vertus dans l’Univers

au pluriel des couleurs

de l’Etoile

à nous pâmer tous d’un pardon

rose, rouge,

avant la fin de la Prophétie,

le Signe

d’un Trésor entre les Morts,

ayant juste la magie mystique sur ses yeux

élue,

par la puissance mystérieuse

de Dieu…

aux Portails d’un Royaume,

ce Rêve Céleste

illustre l’@u-delà,

le chœur des @nges revient

tel un Printemps,

étincelant de louanges,

au bon moment, refleurit nos instants,

danse sur nos doutes, veille à nos sentiments,

tel un éclair, bouclier dans les airs

d’un @mour,

sans pareil,

préserve le message à la beauté universelle

sur le chemin de chacun, garant de son Bien

bénit ses lendemains…

alors, que les quatre éléments se déchainent

le Vent

déclenche orages, ouragans sur les orgueilleux

soulève au passage les innocents,

le Feu

brûle les zones d’ombres, maitrise les ambitions,

l’Eau

infiltre les failles des murailles riches et célèbres

fertilise le sol des misérables,

et, l’Air

balaie l’égoïsme dans le vide,

expire déni, non-dits, révèle le flot des mensonges…

ainsi, lorsque la Fable

sur les quatre continents, jusqu’à la fin de la nuit,

tend encore sa main au mendiant,

au condamné à mort

l’apaise dans les tourments,

ce hasard précieux,

cet art dans les coulisses, joue sans nul doute,

en Providence

délie sa féérie des livres sacrés,

loin des savants,

aide veuve et orphelin

au nom commun,

« tremplin »,

au Miracle de la Grâce

Dieu

sur les temps à venir, finalise son plan

la guérison,

en chacun,

ravive ainsi les cicatrices,

au souvenir du Fils fait renaitre l’Espérance,

sur terre, au seing

d’un Secret et d’un Prophète…

ainsi, sous sa protection

les âmes

sur ce double effet printanier

parées en Soi,

scintilleront de bonheur, d’émotions

au Chœur

de l’@insi soit-il et de l’@men

loin de la vague fulgurante des évènements

à contre courant,

enlacées, embellies de bohème,

verront, sur la ruine du passé,

le firmament du plus grand moment

pointer l’index

vers les @stres,

sur la cadence d’une plume,

l’Esprit à la main

sous la Lune,

nos écrits suivent les visions,

dans le désert, sans frontières,

psaumes et versets de nos pères et frères

à l’Ere du Spirituel

notre fardeau ose un Flambeau

sur ces crimes qui mis bout à bout gravent

le Mal dans le Marbre…

alors, si les derniers existent après les premiers,

l’@lliance

entre Terre et Ciel

les fait briller comme un cristal

 de Conscience…

sous la Croix,

bravent les maintes opinions,

en silence, attendent,

le rendez-vous le plus fou

de l’Humanité,

la raison des égos dans le chaos,

depuis des siècles

l’@bsolution du Monde

au Nom du Renouveau

au 7ème Sceau

….

Publicités

Exprimez-vous :

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s