Fin du Supplice, un Temps Complice…

l’automne résonne d’indices,scène spirituelle

tel une symphonie,

à la douceur des turbulences,

les révélations agitent le bon sens

diffusent une incohérence,

sur des rites, et usages

inspirent les pages, les murs,

un scénario d’histoires,

aussi belles que macabres,

où chiffres et lettres alertent en codes,

 dédoublent le triste sort du doute,

alors, que les astres décryptent d’infinies prédictions,

sous l’Etoile,

des @nges se dévoilent par Dieu,

silencieux, ambitieux, heureux,

sur la Toile,

sur un combat en arrière plan

le Céleste invite l’Esprit

tant éprit de Justice,

à croire à la prouesse féérique

avec l’ironie tente par des signes,

à sortir du péril,

au Hasard de nos vies,

 se risque in extrémis sur un feu de paille

de mille façons,

révèle notre talon d’Achille

 à la Lumière …

as-tu vu jaillir un somptueux boomerang

plein d’élan, sur un infime moment,

vu l’abus médiatisé,

la conscience dite humaniste qui s’allie au fil des évènements

revenant, sans cesse, à chaque fois,

d’espoir en éclats,

un épiphénomène en chaines,

où l’éphémère se niche, et se brise d’un coup sec,

dans l’indifférence générale

sur les quatre continents ?…

as-tu ressenti ce stress bien spécial,

ce mal qui s’en prend à l’âme

à chaque instant,

si, sournois lui suggère des anticorps,

un trop plein de besoins, de gré ou de force,

la noie dans l’eau trouble des soucis,

vise sa perte sèche de confiance, l’incite

à sa mort,

tout ceci, inconsciemment ?

as-tu reçu le fruit de la médisance, du préjugé,

le jet de pierres,

l’offense,

en catimi, en public,

la gifle invisible mais perfide,

sur ton esprit ?

avec quelle force as-tu su pardonner,

survivre, sans nuire à autrui,

as-tu perçu tout l’usufruit de ton sacrifice

ressenti par ta souffrance,

le Bénéfice ?

connais-tu la logique mystique sur les lignes de ta main,

du Mal et du Bien ?

comprends-tu aujourd’hui,

la Sincérité et la Vérité

des Paroles du Christ ?

si, l’impatience était pertinente par les érudits, se croyant, il fut un temps,

élus, du premier au dernier,

tout ce droit s’inverse, au nom d’une autre loi,

sur ce chemin escarpé,

la patience et la tolérance interpellent, aujourd’hui,

la Volonté Spirituelle,

d’agir fier et sincère,

même si parfois la colère intense, peut encore surprendre,

une envie de donner, partager, sourire,

galvanise sans compter,

l’estime de Soi,

dans ce don incroyable

aider, guérir, sans rien attendre,

loin, des faux semblants,

ravive l’existence,

seul héritage a marqué d’une croix blanche,

entre frères et sœurs,

 le cœur fraternel possède d’emblée une complicité

une vision universelle,

l’imprenable et l’inestimable

Connaissance,

car, sur le Miroir des Oracles

il y a une soif en Soi,

de Foi

une idée du Sacré,

une valeur sûre sur nos lieux

une plus-value de vertus

 sur nos yeux

Dieu…

au-delà du tunnel, hors du guêpier,

ici, des guerres et paix signés de sang froid,

se crèvent d’intérêts,

« complice, ou coupable »

un suicide individuel, et collectif,

dans une hypocrisie ambiante,

 les sous-entendus fusent sous l’apparence d’un bien-être

mais, se meurent loin du Mystère,

du Père…

si, beaucoup étaient considérés solitaires, étrangers,

sont omniprésents, à présent, sur le Sentier,

certains ont vu un signe dit providentiel, invisible,

d’autres, entendu une prière éternelle, inaudible,

si, le Destin a bâti sur nos rêves

un Royaume Extraordinaire,

contre le pire Empire à venir,

autodidactes, à la suite du Fils,

reçu un enseignement hors du commun

une expérience

fustigée, toujours par l’orgueil mortel,

ils ont ouvert la seule issue possible,

l’@mour,

aux portes de l’enfer…

sur la misère des deuils,

l’arrogance s’efface dans la peine

corrige nos fautes,

comble l’amer et la rancœur en saines leçons

et, si Dieu s’impose un jour ou l’autre,

à Nous,

l’@pocalypse brille et annonce un chaos,

le Déluge du Désespoir,

un champs de batailles, avec à la clef la résolution,

en chacun, de ses failles,

pour être acteur sur le malheur,

au secours de l’amour

vivre avec le souci de l’essentiel, et du détail,

et dans l’attente du Salut

l’@ura élue,

si près des Ecrits, loin des Piliers,

au Sommet des Poètes, et Prophètes

 libre sur sa Destinée, baptisée de Bienfaisance

s’orchestre sous la voute céleste,

avec la Promesse,

la Sagesse du Père,

dans l’Univers…

les @nges célestes et terrestres,

scellent sur Septembre leurs louanges,

en Octobre, leurs présages feront la une des pages,

avant l’hypothèse et l’antithèse

de Novembre

la Métaphystique écrira la Victoire,

du matin au soir,

une nouvelle ère, selon un vœu, une prière,

au même dessein que les anciens,

les nations affaiblies éclaireront à cette échéance,

« la fable du diable »

le Pardon sur le Monde

marquera les fronts sur cet aveu complice,

la Fin du Supplice, du Libre-Arbitre,

un sentiment de délivrance,

au Nom du Christ,

alors, garde précieusement ta plus belle médaille

car, sur son revers

il y a le zèle de ton âme…

cette fil Ô

 calme l’ombrage des âmes,

un divin message,

où seul compte la péripétie de la Prophétie

à revivre la triple réussite,

au Souvenir de l’@insi soit-il

au Cœur de l’Agneau,

l’Amour Roi

un Flambeau brûlant d’Espoir,

l’@men

enfin en Toi, et sur le Monde…

Publicités

10 réponses à “Fin du Supplice, un Temps Complice…

  1. Quand je chante un cantique
    Dieu m’illumine,
    Ravi que je suis 🙂
    Mon Amour s’exprime, 🙂
    Mon Ame est complice
    De celui qui subsiste. 🙂
    Dans les cieux si magiques
    Dieu nous souris, 🙂
    Notre coeur s’enflame
    Et se réjouit
    Merci pour ce plaisir,
    Si agréable à vivre.

    A la croisé de sarah
    Qui m’étonne chaque fois 🙂
    Mon Ame se replace. 😉
    Mon coeur se dévoile 🙂
    L’Amour du prochain,
    Se démasque de nouveau. 😉
    Merci mon Dieu pour ce soutien 🙂
    Comme beaucoup j’en ai besoin,
    Amen 🙂

    Il est vrai que je m’étais un peu égaré de l’Amour de mon prochain en ce moment je vais y remédié, merci pour votre conseil une fois de plus.

    Aimé par 1 personne

    • grand Merci Kenjjo de ce doux et élogieux Poème, à la Force de Dieu…
      soyez Bienvenu par la Volonté Mystique des Cieux, au Cœur du Chemin… vous verrez la Beauté d’aimer son Prochain, et la protection divine, tel un Bouclier, à vos côtés… @men

      J'aime

    • 🙂 sois aussi « enchantée », ma Belle, ainsi ton cœur pourra s’ouvrir à l’amour,
      sois sur la Grâce de ces jours, sans Audace, elle tracera ta route, et t’ôtera le Doute… Bien à Toi et sur Toi… crois à la Providence, car elle Explore ton For Intérieur, alors quelque soit les « circonstances », sois Toi et « aime-toi »… tu retrouveras Joie et bonheur à la faveur des Etoiles… 🙂

      J'aime

    • l’Honneur de notre Cœur sera d’être Bien Présent,
      car l’Eternel nous soumet à être Fraternel devant les Circonstances,
      d’Agir avec le Sourire, d’Oublier les Différences, d’Elever notre Esprit sur cette « Dimension »… car tout en étant Plein de Vie et de Connaissance, nous Avons encore la Force pour Empoigner le Hasard, et d’ Accomplir une Réussite , sortir le regard du Désespoir, sur nos Alentours,
      et d’ouvrir la Voie de l’Amour en Chacun… jusqu’à la Fin… là est le Message à la Suite du Fils, pour Soi et son Prochain….
      @men…
      Salutations Célestes, Kenjjo, Soyez un Médaillon, un Blason divin sur votre Chemin… et tendez votre Main, car mm avec Rien, Nous Pouvons Donner bcp sur ces Lendemains… l’@insi soit Il est avec Nous avec l’Amour 🙂

      J'aime

  2. C’est vrai que l’Automne est un temps inquiétant mais ta sentence qui tombe comme la pluie ne rassure guère mon âme tourmentée. Mais c’est toujours avec plaisir que je viens boire ma tasse aux déversantes abruptes de ta prose assurée.

    Aimé par 1 personne

    • 🙂 n’aie de crainte, âme amicale,
      car le Tourment va renverser ce Sentiment, et inverser l’Ombrage de nos Nuages, par le plus Beau Présage.. une Délivrance 🙂

      J'aime

Exprimez-vous :

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s