Conscience

Christophe Gilles

Il y a cette étrangeté soudaine,
Cette fracture,
Cette étrange et soudaine fracture
Qui se suspend à la gorge
De l’homme assis.

Et l’homme assis
Se lève,
En proie à sa propre inertie,
Se sentant tout à coup
Si distant,
Si lointain de lui-même,
Il sent peser
L’univers tout entier
Qui se fait
Brutalement
Si lourd
Sur ses épaules,

Alors l’homme,
Ployé sous lui-même,
S’assied
Riche d’une lourdeur
Nouvelle,
D’une douleur
Encore
Fraîchement acquise,
D’une sensation
Qui le rend
A lui-même
Et à sa vie.

View original post

Publicités

Exprimez-vous :

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s